Le Beurre Bordier

beurre Bordier

Si vous allez sur le site de « lebeurreBordier.com », vous pourrez lire dans le portrait d’un fondu du beurre,

Il voulait être marin, ses parents étaient fromagers… Il a jeté l’ancre à Saint Malo et a redonné l’envie du beurre.
Il a donné son nom à son beurre qui est devenu le beurre des grands chefs et des vrais gourmets.
Des marins, il a la tranquille et délicieuse jovialité.
Des vrais grands, il a la passion, la modestie, la générosité.
L’écouter parler de son beurre est un bonheur, le goûter c’est ne plus pouvoir s’en passer !

Véritable histoire d’amour et de passion, difficilement dissociable entre un homme et la matière.

Ce beurre est avant tout un terroir de Bretagne et de Normandie, pour un lait d’extrême qualité. Mais c’est surtout un procédé de fabrication unique, à l’ancienne.

La méthode Bordier prend soixante-douze heures : « Je suis dans la lenteur, je ne suis pas un concurrent de l’industrie. » Maître Bordier fait du beurre « haute-couture ». Du repos et du respect pour dévoiler toute la complexité des arômes du lait, puis de la crème. Et surtout un malaxeur unique en France, « qui fait pleurer et chanter mon beurre  ». Ce même beurre, salé à la volée, est moulé par des mains expertes, à l’aide de palettes. Mini-beurres, cônes ou simples barattes, toute la journée, les beurres sont coupés – au gramme près – et modelés comme souhaités par le client. Car les beurres Bordier sont non seulement « haute-couture » mais aussi « sur-mesure  ». Hôtels, restaurants, grands chefs, ils ont le choix : « Ils peuvent choisir le poids, la forme, le salage…  » Comble du luxe, ils peuvent même y apposer leurs initiales !

Le cuisiner est un art, mais avant, dégustez-le au naturel. En apéritif sur une tartine de pain, un beurre aux algues de Roscoff, ou au sel fumé, poivre, oignons et curry, ou encore au beurre Yuzu, agrume japonaise, ou encore un beurre aux piments, le tout accompagné d’un divin vin blanc du Domaine Pattes Loup, un Chablis 100% Chardonnay, moment d’émotions garanties !


Voir aussi