Un Champagne d’exception, Champagne Dehours et fils

Jerome Dehours

Depuis maintenant quatre générations la maison Dehours est installée à Cerseuil. Ce petit village des côteaux sud de la vallée, est situé sur les deux rives de la Marne.

La caractéristique de ce vignoble est le morcellement. 14 hectares de vignes sont répartis sur 3 crus – Mareuil-le-Port, Oeuilly et Troissy et 42 parcelles. Avec toutes les expositions, tous les sols, la confluence de la Marne et de la vallée du Flagot, les vignes sont au bord de l’eau ou dans les hauteurs, l’extraordinaire diversité permet de varier les assemblages et les combinaisons. Dans la vallée de la Marne le pinot meunier domine le vignoble, avec 8 hectares puis ensuite 4 hectares de chardonnay et 2 pour le pinot noir.

La mise en valeur de la multiplicité des terroirs est valorisée par l’agriculture raisonnée qui y a été adoptée, avec une limitation drastique des intrants chimiques et un travail mécanique du sol. Au chai, la vinification est parcellaire pour des assemblages précis et qui relèvent de l’alchimie et du savoir-faire hérité du père et du grand père de Jérôme Dehours. Pour certains de ses Champagnes, le domaine utilise sa réserve perpétuelle débutée en 1998 et qui se prolonge au fil des ans.

Des champagnes simples côtoient des cuvées de collection en AOC Champagne et coteaux champenois, issues de lieux-dits. Les cuvées s’avèrent peu ou non dosées et certaines bénéficient d’une vinification en barrique. Ce sont des champagnes acidulés, de caractère.
Ces vins offrent de la fraîcheur sans dureté, du côteaux-champenois Les Rieux; un jus entier, qui n’a rien de sophistiqué, sec, sur de notes végétales avec une pointe de giroles. Teinte orange, Œil de Perdrix, le brut rosé 2007 évoque le pain d’épices et les bancs de mousserons ; la bouche possède une jolie chair. Il termine assez court. Le brut Grande Réserve cultive un caractère velouté, généreux moins long et ferme. La cuvée Brisefer aux saveurs de silex possède une belle fermeté. Les Génevraux 2006 est plus incisif, exprimant la pointe de sous-maturité du millésime ici bien gérée. Enfin, la bulle la plus fine se niche dans Trio S : champagne harmonieux, à la complexité sans dureté d’une solera, système de vieillissement du vin, débutée en 1998.

L’élaboration d’un vin de Champagne est une oeuvre en continu. De la vigne au champagne, en passant par toutes les étapes de la vinification et de l’élevage, la multitude de maillons formant cette chaîne possède un dénominateur commun : la recherche de l’authenticité, le respect de la nature profonde et des éléments associés. Cette chaîne à de plus la particularité de n’être jamais interrompue. Elle fait partie d’un tout, de cette recherche de la conjonction d’éléments et de facteurs uniques.
Jérome Dehours

Source photo: champagne-dehours.fr


Voir aussi