Domaine des Ardoisières: une référence en vin de Savoie

Ardoisières Savoie

Ce domaine a vu le jour en 1997, et son histoire a commencé, comme beaucoup, avec des rencontres; la rencontre d’un vigneron de référence en Savoie, Michel Grisard, et d’un maire, Denis Perroux ainsi que ses adjoints. Tous souhaitent réhabiliter un vignoble disparu, victime du phylloxéra. C’est ainsi que commence cette aventure.
En 1998, a lieu la première plantation, pour donner une première récolte de 22 hectolitres en 2002. Ce n’est que quelques années après qu’un jeune vigneron, Brice Omont, va s’associer avec Michel Grisard dans ce beau projet.
C’est en 2010 que ce jeune et talentueux vignerons reprendra les reines du domaine des Ardoisières, soutenu par une dizaine d’associés…
A travers ce domaine, aujourd’hui complètement cultivé en biodynamie, on retrouve les cépages typique de la Savoie, a savoir : jacquère, roussane, altesse, mondeuse noire et blanche, chardonnay gamay, persan.

Le domaine des Ardoisières est devenu en quelques années, l’une des plus grande référence en vin de Savoie. Il produit des blancs et des rouges d’une grande pureté, tout en finesse, riche en matière et en personnalité, aux productions ultra limitée.

Les vins du domaine des Ardoisières se retrouvent aujourd’hui sur les tables des restaurants étoilés.

Voici donc une présentation de ces différentes cuvées :

Les blancs :

– La cuvée « Argile » est un vin de plaisir, produit sur des sols argilo calcaires, issu des cépages Jacquère (40%), Chardonnay (40%) et Mondeuse Blanche (20%). Ce blanc se dégustera en apéritif ou accompagné de poisson et de fromage. Il est élevé en fut pendant 9 mois. Sa production est limitée à 20 000 bouteilles et son potentiel de garde est de 5 ans.

– La cuvée « Quartz » est beaucoup plus en finesse, elle est produite sur des sols limono-sabloneux, et est issu du cépage Altesse uniquement. Ce blanc se dégustera accompagnée de crustacés, de poissons et de viandes blanches. Il est élevé en fut pendant 12 mois. Sa production ultra limitée à 2500 bouteilles à un potentiel de garde de 10 à 15 ans.

– La cuvée « Schiste » est elle, produite sur des sols limono-sabloneux, et issu des cépages Jacquères (40%), Roussane (30%), Malvoisie (20%) et Mondeuse blanche (10%). Elevé également en fut pendant 12 mois, ce vin produit à 7000 bouteilles seulement est à déguster en apéritif, ou avec des crustacés et du fromage. Potentiel de garde d’une dizaine d’années.

Les rouges :

– La cuvée « Améthyste » est un vin rouge de garde issu des cépages Persan (60%) et Mondeuse Noire (40%). Cultivée sur un sol argileux, cette cuvée est produite à 3000 bouteilles seulement. Elevé en barrique pendant 12 mois, ce rouge sera parfait pour accompagner de la charcuterie, des viandes rouge et du fromage. Son potentiel de garde est de 10 ans.

– Enfin la cuvée « Argile » rouge est issu des cépages Gamay (80%) et Persan (20%), et est cultivée sur un sol argilo calcaire. Elevé pendant 9 mois en barriques, ce rouge est produit à hauteur de 5000 bouteilles. Avec un potentiel de garde de 5 ans, il mettra en parfait accord vos charcuteries, viandes rouges et fromages.

Alors en vue des quantités ultra limitées, et déjà convoités par les amateurs et collectionneurs de vins fins, les vins du domaine des Ardoisières est à découvrir !

Bientôt disponible chez World Grands Crus !

(source photo: copyright domaine des ardoisières)


Voir aussi